Souvenirs, souvenirs, ...1 : Du 7 au 27 juillet 1989, En route pour une longue tournée jusqu'à Lödz (Pologne)

Publié le par Lo Solelh d'Or

Le 7 juillet, nous partons pour une tournée qui nous mènera jusqu'à Lödz en Pologne, après avoir traversé la France P10606611-copie-3.JPGd'Ouest en Est.

Nous prenons la route vers la Bretagne où nous passons le week-end entre "visites touristiques" (Mont Saint Michel, Saint Malo) et participation au Festival Folklorique de Lamballe-Maroué, avec spectacles, défilés et fezt-noz.

 

Le lundi 10 juillet, nous nous rendons à Sedan où, après la visite du chateau (nous avons fait 2 kilomètres et monté 350 marches), nous assurons un spectacle. Après une nuit passée chez l'habitant, nous repartons pour l'étape suivante qui nous mène en Allemagne, à Dingolfing où nous attend une rencontre inter groupes avec le groupe de Dingolfing. Au cours de ce trajet, un "imprévu" s'invite au voyage : panne du bus après 12 heures de route et à 3 kilomètres de l'arrivée!!!

 

Le bus réparé, nous reprenons la route le mercredi 12 juillet pour Podébrady en Tchécoslovaquie où nous assurons un spectacle dans un Centre Thermal. Après une nuit passée dans un collège, nous partons pour la dernière étape qui nous mène jusqu'à Lödz en Pologne où nous resterons jusqu'au dimanche 23 juillet. Temps de passage à chaque frontière (Allemagne/Tchécoslovaquie et Tchécoslovaquie/Pologne) : 2 heures (vérification très minutieuse des passeports, visas, matériel transporté, ...). P10606641-copie-2.JPG

 

Nous arrivons à Lödz le 13 juillet à 19 heures 30. Nous nous arrêtons à l'hôpital de Lödz pour déposer des médicaments que nous transportons dans le bus mais un souci se pose : nous ne sommes attendus officiellement que le lendemain et nous n'avons aucun endroit pour manger et dormir. Grâce à la gentillesse du médecin rencontré à l'hôpital, et après maints coups de téléphone, nous passons la nuit chez les Jésuites qui nous hébergent et nous nourrissent.

 

Le vendredi 14 juillet, le directeur du festival vient nous chercher et nous conduit à La Bourse, genre de cité universitaire, où nous sommes logés. L'après-midi, nous sommes officiellement accueillis par le directeur du festival, accueil qui se déroule en deux temps : d'abord devant la porte du Centre Culturel où un couple du groupe folklorique de Lödz nous remet le pain et le sel, symboles de vie et de bienvenue dans leur centre puis dans une salle où le directeur prononce son discours de bienvenue et nous présente les organisateurs du festival. Soirée libre.

 

Les jours suivants (du 14 au 17 juillet) s'organisent entre visites "touristiques" (visite rapide de Lödz, de l'usine de vêtements de Prochnick) et animations et réceptions diverses : spectacle à l'amphithéâtre Widzew, bal de l'amitié à la Maison de la Culture "Ariadna", animation au centre de vacances de Sulejow où nous avons entraîné les enfants dans nos danses.

 

P106066811A partir du 18 juillet et jusqu'au 23, nous entrons dans la deuxième phase du festival, plus artistique, avec de nombreux spectacles (mais aussi quelques visites : visite plus "approfondie" de Lödz, visite de Varsovie, de la maison de Frédéric Chopin, ...). Réceptions et spectacles s'enchaînent : réception officielle avec le Maire de Lödz, spectacles Rue Piotrkowska, à la caserne de Modlin, à Zelazowa Wola, à Sokolniki, au Parc d'Adam Mickiewicz à Julianow, à Tomaszow, ..., soirées (arrosées le plus souvent de vodka), bal des Nations, ...

 

Deux jours après notre arrivée, mauvaise surprise : le bus a été visité au cours de la nuit. Télévision, magnétoscope, papiers et disques du bus ont disparu. Inspection du bus par la police, déclaration de vol au commissariat, à l'Ambassade de France à Varsovie ont un peu perturbé le séjour.

 

Nous quittons Lödz et la Pologne le dimanche 23 juillet à minuit et prenons le chemin du retour. Nous traversons la Tchécoslovaquie et faisons un arrêt à Dingolfing. Après une soirée "récréative" et une nuit passée dans les familles d'accueil, nous partons le 25 juillet au matin, pour Strasbourg où nous assurons un spectacle dans un cadre magnifique : la cour du Palais de Rohan. Le spectacle terminé, nous prenons la route pour Lyon où la journée du 26 juillet se répartit entre visites de Lyon et de la cave coopérative de Bully (avec dégustation de beaujolais) et animation dans une maison de retraite de Bully.

 

Le 27 juillet, nous embarquons pour la dernière étape du voyage qui nous ramène à Toulouse où nous arrivons en fin d'après-midi, tous très heureux de cette longue mais très fatigante tournée!!!

Publié dans Vie du groupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article